naar top
Menu
Logo Print

La ville d'Anvers arrose de jeunes arbres avec des eaux usées épurées

Utilisation plus efficace et circulaire de l'eau
magazine

Afin de disposer toujours d’un volume d’eau suffisant pour l’arrosage des jeunes arbres, également durant les périodes de sécheresse, Anvers a conclu un accord avec Aquafin pour le prélèvement et l’utilisation d’eaux usées épurées. La ville fait ainsi un nouveau pas vers l’utilisation plus efficace et circulaire de l’eau par ses services. Les changements climatiques mondiaux ont aussi un impact sur les villes. Ainsi Anvers connaît de plsu en plus de périodes de pluies extrêmes et en même temps de journées sans pluie et avec une chaleur extrême. Ces changements abaissent le niveaux de la nappe phréatique. Les arbres trouvent plus difficilement de l’eau n raison du niveau abaissé de la nappe phréatique. C’est pourquoi la ville veille à ce que les jeunes arbres reçoivent toujours de l’eau supplémentaire manuellement jusque deux ans après la plantation. Alors que ceci s’effectuait souvent avec de l‘eau de ville provenant des colonnes, ou de l’eau souterraine du Canal Albert, on a utilisé pour la première fois des eaux usées épurées l’été dernier. En effet, cette eau est toujours disponible, même quand d’autres sources comme l’eau de ville sont temporairement indisponibles. En collaboration avec Aquafin, on a testé pendant un mois comment le service environnement de la ville peut prélever et utiliser les eaux usées épurées pour arroser les arbres. Ce projet pilote a été un succès et a montré la plus-value de l’utilisation plus efficace et circulaire de l’eau par le service environnement.la ville a conclu un accord avec Aquafin pour pouvoir utiliser les eaux usées épurées durant les futures périodes sèches dans l’arrosage de ses jeunes arbres.