“LA BELGIQUE N'INVESTIT PAS BEAUCOUP"

Dominique valcke, ceo de Stadsbader, critique le decalage au niveau des investissements de differente

Cela fait un certain temps que le secteur de l'infrastructure subit une pression, avec moins de volume de travail et donc des marges plus faibles. Toutefois, certains pensent que le bout du tunnel est proche. C'est le cas de Dominique Valcke, CEO de Stadsbader. InfraStructure a discuté avec lui de la raison pour laquelle son entreprise mise autant sur l'embauche de travailleurs belges, des solutions possibles à la question de la mobilité et de la responsabilité mutuelle des exécutants et des maîtres d'ouvrage dans la réussite des projets.


STADSBADER NV

L'entreprise Stadsbader nv de Harelbeke s'est forgé au fil des ans une solide réputation en tant qu'entrepreneur de travaux publics et de projets industriels. “Nos clients sont aussi bien des administrations publiques que des entrepreneurs actifs dans les secteurs les plus divers du monde de l'entreprise", commence le CEO, Dominique Valcke. “Nous sommes une entreprise familiale active dans toute la Belgique, mais surtout en Flandre. Notre activité principale est l'aménagement de nouvelles infrastructures. Au total, nous employons quelque 1.000 travailleurs, répartis dans neuf établissements. Outre notre propre personnel, nous avons de nombreux sous-traitants qui se chargent, entre autres, du transport, du marquage, des travaux de fraisage, de la location de machines avec personnel, etc."

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez InfraStructure 

InfraStructure utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.